Loading
choisir-bullet-journal-conseils

Comment choisir son bullet journal ?

J’arrive comme un cheveu sur la soupe avec mon article. Le mois de janvier est déjà bien entamé. Tout le monde a déjà entre ses mains son nouveau bullet journal et, moi, je rédige un article sur comment bien le choisir.

Mais peut-être es-tu déçu de l’heureux élu… Ou bien, à l’heure où tu me lis, nous sommes au mois de juin, tu as déjà terni toutes les pages de ton bujo et il t’en faut un autre pour finir l’année. Ou encore, peut-être en as-tu marre de visionner toutes les vidéos « Bullet Journal Review » de Youtube et qu’il te faut une méthode simple et factuelle pour t’aiguiller. Pour toutes ces raisons, et celles que je ne soupçonne pas, je te propose aujourd’hui une méthode pour choisir efficacement ton bujo.

Vers quelle marque se tourner ?

De par ma petite expérience dans le bullet journaling et mes recherches, j’ai pu définir quelques critères indispensables et répondre aux questions que je me posais à mes tous débuts. Comme par exemple, à quelle marque faire confiance ?

C’est sans aucun doute la première question que je me suis posée lorsque j’ai décidé de me lancer. Dans l’absolu, tu peux te tourner vers n’importe quel notebook et en faire ton bullet journal. Mais moi, je suis un peu perfectionniste. Je veux souvent avoir le meilleur pour commencer sur de bonnes bases. C’est un défaut comme une qualité. Depuis quelques années, des marques du monde entier, qui ont pressenti l’essor du bujo, ont mis au point des produits dédiés d’excellente qualité.

quelle-marque-bullet-journal

Les leaders du bullet journal

A mes yeux, les marques qui se disputent le marché du bullet journal et qui possèdent les produits les plus réputés sont les suivantes :

Archer and Olive

Créée en 2014 au Texas (E-U), Archer & Olive se présente officiellement comme une marque végane aux packagings éco-responsables. La philosophie de la marque est que le journaling a ce côté apaisant qui déjoue certains troubles comme l’anxiété. La fondatrice a d’ailleurs adopté le journaling lorsque sa bipolarité a été diagnostiquée.

Scribbles That Matter

Créée en 2013 au Royaume-Unis, la marque Scribbles That Matter est uniquement disponible sur Amazon à cause du Brexit. D’ailleurs, la marque a également bloqué l’accès au site anglais aux ressortissants européens. Du coup, je n’ai pas eu accès à la page « About Us »… Un comportement que j’ai jugé assez déplacé et qui ne m’a pas donné envie d’approfondir ma recherche.

Notebook Therapy

Difficile de trouver de bonnes infos au sujet de Notebook Therapy. Certains commentaires Trust Pilot sont assez virulents, notamment en ce qui concerne les délais de livraison et le conditionnement des produits où le plastique est omniprésent. D’autres dénoncent le « made in china » et l’impact carbone. Cependant, sur les mentions Instagram, les gens semblent globalement addicts. D’ailleurs, il existe de nombreuses vidéos où l’on distingue clairement la qualité des notebooks. Je précise tout de même qu’aucune revendication végane ou eco-friendly n’a été faite de la part de la marque.

Dingbats Notebooks

Dingbats Notebook est une marque basée au Royaume-Unis, qui utilise des matériaux végans et eco-friendly. Elle a été créée en 2011. C’est la descendante de la Société Kamel Bekdache et Fils SAL née au Liban en 1800. Ses produits possèdent le label FSC qui certifie que les arbres ont été, soit replantés, soit qu’un procédé à été mis en œuvre pour qu’ils se régénèrent naturellement. La marque est également en partenariat avec la filiale anglaise de l’ONG WWF depuis 2 ans et lui reverse 2 % de ses ventes propres.

Maisie Lane Co

La plus récente de toutes les entreprises citées puisque Maisie Lane Co s’est lancée dans le bullet journaling en juillet 2020. Elle a vu le jour en 2019 et avait alors vocation à devenir une market place spécialisée dans la papèterie. L’entreprise est engagée dans la préservation de l’environnement et entend bien améliorer ses efforts en la matière avec le temps et l’expérience.

Leuchtturm 1917

Leuchtturm 1917 a été fondée en Allemagne, en… 1917. En général, c’est la marque des débutants ou des réfractaires au bullet journaling. Son cœur de métier étant davantage l’agenda et l’organiseur classiques.

Si tu optes pour une des ces enseignes, tu as toutes les chances de faire un bon investissement.

Choisir son bullet journal en se fiant à sa couverture

Lorsqu’il s’agit de choisir un nouveau bullet journal, sache que les apparences comptent. Tu es sensé vivre avec ton bullet journal entre 6 et 12 mois. Il faut donc que la couverture t’inspire, de stimule, soit agréable à voir. Mieux vaut choisir un coloris suffisamment neutre pour qu’il ne te sorte pas par les yeux dans quelques semaines.

La première année, je me suis tournée vers un bujo Dingbats Notebooks. Il avait couverture en faux cuir grainé couleur vert forêt avec l’image d’un cerf (lien d’affiliation) au centre. Pour 2021, j’avais l’intention de rester chez Dingbats Notebooks, mais aucune couverture ne m’inspirait à part celle que j’avais déjà expérimentée. J’ai été tenté de prendre exactement le même bullet journal, mais j’avais envie de nouveauté.

Finalement, j’ai décidé de me tourner vers Archer and Olive. Parmi tous les coloris plus attrayants les uns que les autres, j’ai craqué pour un violet ni trop clair, ni trop foncé et sa dorure en forme de lapin. C’est le modèle Lucky Rabbit et je l’ai shoppé sur le site PaperDream.uk. La couverture m’a tout de suite inspiré et je savais que je ne m’en lasserai pas.

cover-bullet-journal-2021-archer-and-olive

Notebook Therapy propose des bujos dans le même esprit de simplicité et d’épuration avec des emblèmes discrets. En revanche, chez Scribbles That Matter, l’ambiance est davantage au color bloc et aux doodles. Chez Leuchtturm 1917 et Maisie Lane Co, il faut également aimer les couleurs très franches.

Les indispensables pointillés

Tout bon bullet journal possède forcément un porte-stylo. L’idée est d’avoir un stylo dédié à l’écriture quotidienne et spontanée que tu ne puisses pas perdre. Il est préférable que ton bujo possède une petite pochette à la fin où tu peux stocker des images, des stickers qui pourraient servir prochainement, comme des tickets de caisse ou des cartes de visite. Dingbats Notebook ajoute une particularité à ses bujo que les débutants apprécieront: le découpage facile. Chaque page peut être détachée facilement du notebook en cas d’erreur. Enfin, la caractéristique indispensable selon moi c’est les pointillés. Il me semble inconcevable de tenir un beau bullet journal sans pointillés.

L’avantage des pointillés

A moins que tu ne sois comme Amanda Rach Lee et que tu aies le compas dans l’œil, les pointillés vont de permettre de rester droit. C’est un soutien agréable pour établir un habit tracker. On peut également s’en servir pour rester à l’échelle. Les pointillés étant quasi invisibles de loin, c’est le style qui apporte le meilleur rendu comparé aux lignes droites et aux petits carreaux.

Des pointillés oui ! Mais pas de n’importe quelle couleur

La seule chose à laquelle tu dois faire attention, c’est leur couleur. Les pointillés de ton bullet journal ne doivent pas être noirs comme la nuit ! Ils doivent être gris et peu opaques. Chez Archer and Olive et Dingbats Notebooks, je peux t’assurer que tu n’auras pas de problèmes de ce côté-là. Les autres ne semblent pas avoir ce souci mais comme je n’ai pas eu leurs produits entre les mains, je ne vais pas m’avancer.

Les pages, le nerf de la guerre

Et pour finir le point le plus important lorsque l’on choisit un bullet journal, ce sont les pages.

achat-bujo-conseils-pages-notebooks

Vous avez dit blanc ?

Leur nombre peut varier mais, en-dessous de 160 pages, mieux vaut passer son chemin. La blancheur des pages quant à elle évolue d’une marque à l’autre. Dingbats Notebooks et Leuchtturm ont des pages bien plus « jaunes » qu’Archer & Olive, Maisie Lane Co et Notebook Therapy. Vu l’engagement et le positionnement environnemental de Dingbats Notebooks, c’est appréciable. J’ai pu constater que Scribbles That Matter était surement la marque qui remporte le titre des pages les plus blanches.

Pèse ta page !

La blancheur des pages est une question de goût ou d’exploration. Le plus important, en fin de compte, c’est le grammage. Il faut prêter attention au poids, à l’épaisseur des pages , pour accroître sa liberté créative.

Je n’étais pas très familière du grammage. Ce n’est que très récemment que je m’y suis intéressée. Mon bujo Dingbats Notebooks faisait 100gsm pour un format A5 ce qui fait à peu près 3.125gr par page. Je ne trouvais pas le papier si fin mais c’est vrai que lorsque j’ai réalisé mon set-up de juillet, on pouvait apercevoir certains feutres de l’autre côté des pages coloriées. Lorsque que je suis passée au Archer and Olive, l’épaisseur des pages m’a choquée. Normal, on est sur du 160gsm pour un format A5 ce qui fait 5gr par page. J’ai réalisé qu’un tout nouveau monde s’offrait à moi. Après quelques semaines d’utilisation, j’ai constaté que c’était ce qu’il me fallait.

Les avantages d’un grammage élevé

Un bon grammage te permet :

  • D’utiliser toutes sortes de feutres et de teintes sans qu’ils transpercent ni ne ruinent les pages suivantes ;
  • De gommer l’esprit tranquille car on a tous connu cette frustration de gommer et de froisser totalement la page sur laquelle on a passé des heures ;
  • De limiter l’effet « gondolé » lorsque l’on utilise de la colle
  • D’essayer le water coloring sans que le papier se décompose

Choisir son bullet journal en bref

On arrive à la fin de mes conseils pour bien choisir son bullet journal. Le seul point que je n’ai pas abordé est celui du format. En général, les bujos sont proposés en format A5 ou B5 (plus grand en largeur). Personnellement, je préfère le format A5 que je trouve plus pratique. Mais je dois te signaler que, si toute les marques proposent un format A5, elles ont toutes leur propre interprétation de ce format ! Regarde bien les dimensions annoncées avant d’acheter !

bujo-violet-lucky-rabbit

Ce qui m’amène donc à la check-list avant achat :

  1. Les marques à prendre en compte : Archer and Olive, Dingbats Notebooks, Maisie Lane Co, Scribbles That Matter, Notebook Therapy, Leuchtturm 1917.
  2. Sélectionner les couvertures inspirantes 
  3. Faire attention aux dimensions
  4. Vérifier les indispensables : le porte-stylo, la pochette, les pointillés et leur couleur
  5. Privilégier le bujo avec un grammage épais pour un maximum d’expérimentations (rien en-dessous de 100 GSM).

Que penses-tu de ces conseils ? Si tu en as d’autres, n’hésite pas à les partager en commentaire !

Leave a Reply