favoris de mai

Favoris du mois ♡ || Les petits plaisirs de mai

35 vues

Pour une fois je suis à l’heure pour publier mes favoris du mois. En même temps, je ne me suis pas trop foulée en mai niveau nombre de publications. Cependant, (là c’est l’instant “bonnes résolutions”) en juin j’ai décidé de prendre un rythme plus soutenu : deux articles par semaine minimum, trois si la fée Inspiration se penche sur moi. La fée ou la muse ? Il faudrait que je mette à jour mes références fantastiques.

Nous voilà repartis pour un nouvel article “Favoris” et non pas une vidéo. Avec le temps je me rends compte que mon médium de prédilection est l’écrit. C’est loin d’être une breaking news mais j’avais tellement envie de proposer du contenu différent, de varier, de tenter de nouvelles choses que je me forçais en quelque sorte à faire des vidéos. Je ne dis pas que je n’en publierai plus jamais, j’en publierai surement très prochainement d’ailleurs car certains sujets sont plus parlants en vidéo. Il faut simplement que l’envie se présente et que le contenu soit à la hauteur. Inutile de forcer les choses.

Get Out

En mai j’ai participé à un jeu-concours afin de gagner deux entrées pour voir le film Get Out. Bien que refusant de céder à l’engouement médiatique (je n’ai toujours pas vu le moindre épisode de Game Of Thrones et je me porte bien), il fallait que je le voie. Comme on dit, l’occasion fait le larron. J’ai remporté deux places et vu le film dont j’ai tant entendu parlé.

Il s’agit d’un film d’horreur ou plutôt d’un thriller horrifique pour utiliser le jargon. Ça commence un peu comme Mon beau-père et moi mais on comprend assez rapidement que la situation est bien plus compliquée, hallucinante, flippante que ça. L’humour est cependant bel et bien présent. Un humour sur la couleur de peau et le politiquement correct un peu dans le même esprit que cette fameuse phrase : « je ne suis pas raciste, d’ailleurs j’ai un ami noir ». Le film fait aussi la part belle aux préjugés raciaux, aux généralités… Je ne peux pas en dire plus même s’il est très tentant de tout déballer. Ce que je peux dire c’est que j’ai adoré la réalisation, les dialogues, le suspense et le fait qu’il soit différent des films d’horreur classiques. La “légende” veut que le Noir soit le premier à mourir, mais ici, il s’en sort bien. Enfin plus ou moins.

Dolce Rosa Excelsa, Dolce Gabbana

Avec les beaux jours, j’ai recommencé à utiliser cette eau de parfum Dolce Gabbana sortie l’année dernière. Je ne suis pas très à la page niveau parfum. Personnellement, il me faut un long moment avant d’en venir à bout d’autant plus lorsque je jongle avec plusieurs. En hiver j’aime les parfums forts, de l’ambre, du musc, ceux qui donnent l’impression d’être dans un cocon. Quand il fait chaud, j’ai plus de mal. J’ai envie de parfums plus légers, plus frais mais pas fruités pour autant. Celui-ci comble parfaitement mes attentes. Il a du caractère, on ne l’oublie pas facilement mais il n’est pas étouffant et colle à la saison. Grâce aux pétales de rose sans doute.

Shop 

Regenerate Repair Serum in-oil, Dove Advenced Hair Series

Ce produit c’est ma petite pépite du moment. Après deux mois d’utilisation je suis totalement en mesure de dire qu’il a réussi à réparer mes pointes cassées et fourchues, l’impensable. Je ne m’en rendais pas compte sur le moment. Ce que je voyais c’est qu’il ne laissait pas de fini gras et qu’il me créait de belles ondulations et de jolies boucles. Mais, récemment j’ai lissé mes cheveux et constaté que mes pointes étaient impeccables alors que deux mois avant on voyait clairement qu’il fallait enlever deux centimètres, c’était gênant. Les pointes sont réparées mais toute ma longueur est hyper douce et brillante, surprenant.

Stéphanie Guillemette

Il ne s’agit ni d’un livre, ni d’un film mais d’une personne, une personne que je suis sur Instagram depuis quelques semaines et dont je suis devenue fan. Bon, c’est vrai qu’elle est un peu trop optimiste pour moi et que moi l’optimisme je l’aime de façon modérée. Mais après tout, qui sait si me prendre une dose massive d’optimisme quotidiennement ne peut pas changer ça !

Stéphanie est une française d’origine brésilienne – avec une passion pour le houmous – qui parcours Paris à la recherche d’adresses gourmandes et healthy, la plupart du temps vegans ou végétariennes. Ça tombe hyper bien car en ce moment je ne pense qu’à manger et à expérimenter de nouveaux lieux. Elle partage ses impressions dans sa story Instagram mais aussi sur le site pour lequel elle écrit : lefooding.com, une référence.

stéphanie guillemette

 

À son « contact » j’ai pu découvrir une multitude de petits endroits qui gagnent à être connus, dont j’aurais ignoré l’existence en temps normal et vers lesquels je ne me serais pas forcément tournée. En plus, elle titille mon envie latente de tester une cuisine plus clean si je puis dire – mais vu que la liste des aliments que je n’aime pas s’allonge de jour en jour, ce n’est pas gagné ^^.

Bref, si tu veux de bonnes adresses dans tous les sens du terme, des avis détaillés, de la joie de vivre et de belles photos Instagram, je te conseille de faire un tour sur son profil en cliquant sur l’une des photos.

stéphanie guillemette feed instagram

Déodorant micro talc lait d’aloé, Cadum

Un déodorant qui sens bon le frais, la propreté. Une odeur qui dure toute la journée et qui met à l’aise. De plus, il ne pique pas quand tu en mets juste après t’être épilée les aisselles et ne fais pas de peluches blanches dégoutantes.

Je crois qu’après avoir testé celui-là, je n’ai plus envie de revenir aux déodorants fruités ou tropicaux, aux trucs bien chimiques. Je préfère de loin la simplicité et le confort de celui-ci.

cadum déodorant talc

Sons of Anarchy

Mon petit plaisir du mois a été de constater que l’intégral de la série Sons of Anarchy était disponible sur Netflix. Enfin je vais pouvoir regarder et apprécier cette série si mal diffusée sur M6 dans le passé ! Oui, oui, mal diffusée !! Car lorsque tu diffuses une série dans le désordre un vendredi sur dix à minuit, c’est à se demander si tu l’as acheté pour qu’elle soit vue ou si c’était seulement pour que personne d’autre ne l’aie.

Bon ok, elle est politiquement incorrecte : on suit les aléas de la vie des membres d’un gang de motards investis dans le trafic d’armes au sein d’une petite ville de Californie prénommée Charming. Il y a du sexe, des armes, des meurtres, de la drogues, des enlèvements, de la politique, des règlements de compte, des vengeances, de l’amour (forcément) et de lourds secrets qui ne demandent qu’à être découvert. Je mets quiconque au défit de ne pas rester scotcher dès le premier épisode et de ne pas finalement éprouver de la sympathie pour ces hors-la-loi déchirés entre le bien et le mal, torturés par chacune de leurs décisions. Puis, si on aime le style hipster, cheveux longs, barbus, tatoués, on est servi. Attention à ne pas trop s’attacher à certains !

sons of anarchy netflix

Crème réparatrice beurre de karité, Le Petit Olivier

Le Petit Olivier est véritablement une de mes marques préférées tant pour ses prix que pour la qualité qu’elle offre. C’était la première fois que j’utilisais ce beurre corporel et je n’ai pas été déçue. Ma peau a adoré être chouchoutée par cette crème si légère et pourtant si nourrissante. Facile à appliquer, elle pénètre rapidement sans trop d’efforts. Elle laisse la peau nourrie, brillante. Aucune sensation de tiraillement à déplorer après l’avoir utilisée.

creme beurre de karité le petit olivier

Shop

Chacun ses goûts

Je ne suis pas du genre à manger en fonction des saisons. Je mange de la soupe quelle que soit la période de l’année et pour les glaces, c’est la même chose. Pourtant dès que les beaux jours reviennent, je me précipite chez Chacun ses goûts, un restaurant de yaourt glacé. Le principe est simple : on prend un pot que l’on remplit à sa guise de yaourt glacé nature, ou vanille, ou mangue, ou framboise ou myrtille ou un peu de chaque. Les parfums changent tout le temps. Ensuite on passe aux toppings à ajouter par dessus (d’où le nom topping you know), des fruits au choix et selon le marché, des pépites de chocolats, des noisettes caramélisés, des amandes… On trouve aussi des cookies et des brownies faits maison émiettés ainsi que différents coulis (passion, fraise, framboise, chocolat, caramel…) faits maison eux-aussi.

Il existe une autre enseigne de frozen yogurts très populaire où l’on trouve comme toppings énormément de sucreries, bonbons, gâteaux industriels mais je préfère celle-ci. Le prix est défini en fonction du poids du pot et l’accueil est toujours impeccable. Si tu es à la recherche d’un peu de tranquillité, je te conseille le 4 rue Geoffroy L’Angevin près de Beaubourg. Il s’agit d’une rue peu passante où tu trouveras peut-être une place assise (sur le trottoir). Sinon tu peux te tourner vers le 20 rue Montorgueil, plus animé avec quelques places assises. Personnellement, j’aime bien me balader dans Paris avec mon énorme pot de frozen yogurt.

frozen yogourt chacun ses goûts

Huile Poudrée pour peau nue, KenzoKi

Ce favori est un produit que je ne pensais pas aimer. Ou plutôt que je ne pensais qu’utiliser pour passer ma cup anti-cellulite. D’ordinaire je ne suis pas très huile. Elles ne sèchent pas bien voire pas du tout pour la plupart et je déteste avoir la sensation d’être poisseuse. Celle-ci est sublime. Elle hydrate, sèche sans dessécher la peau par la suite et laisse des petites nacres qui la font briller.

Côté composition nous avons : de l’essence végétale de riz, de l’huile de coton, des extraits d’hibiscus et de pivoine. Soit un concentré d’hydratation et de douceur pour nourrir et adoucir le grain de peau.

Et cette odeur !! Une odeur de dingue, qui pourrait bel et bien en faire le nouveau challenger de l’huile de monoï. Le seul problème c’est qu’elle ne va pas faire long feu. En une semaine (à forte dose j’avoue), j’en suis déjà à la moitié du flacon.

huile poudrée pour peau nue kenzoki

 Shop

Aller me balader

Au mois de mai il a fait relativement beau et chaud. J’en ai profiter pour sortir, marcher, me balader dans les bois, sans but, sans personne et Dieu que c’était reposant.

nature bois de vincennes

29 ans | Paris | Professionnelle de la food et de la communication | Lifestyle Blogger |
"Today, be the badgass girl you were too lazy to be yesterday"

Laisse un commentaire

Your email address will not be published.