Et si les maths pouvaient booster ta vie amoureuse ?

14 vues

Tout a commencé avec une newsletter One Minute Project de My Little Paris reçue il y a quelques mois. Un court texte parlant d’Hannah Fry, docteur en mathématiques, ou plus précisément de son livre issu de sa conférence TED : Les Mathématiques de l’amour. Impossible de me souvenir du contenu exact de cette newsletter mais je savais qu’il fallait que j’inscrive ce livre dans ma liste de livres à lire quand j’aurais du temps pour me poser, me plonger dans un livre et faire abstraction de tout le reste.

J’ai beau avoir fait un bac L, je lis peu. J’aime aller vite, je suis toujours pressée, dans l’urgence, tourmentée. Toujours parce que j’ai fait un bac L, on ne peut pas dire que les mathématiques soit ma grande passion (#cliché) alors l’idée que les maths puissent nous révéler des choses sur notre vie amoureuse m’a tout de suite intrigué.

equations-et-vie-amoureuse-hannah-fry

On dit que l’amour ne répond à aucune règle, que c’est un sentiment irrationnel, incontrôlable… tandis que les maths sont un ensemble de règles, de formules immuables… C’est ce choc entre deux mondes qui m’a attiré vers ce livre. Et, aussi le fait que j’adore les bouquins qui étudient les comportements humains du genre Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus ou Pourquoi les hommes adorent les chieuses (d’ailleurs je parlerai de celui-ci bientôt).

Gérer sa vie amoureuse avec les maths ?

maths-amour5

Loin de moi l’idée de spoiler le contenu, je vais juste confier mon ressenti et les quelques « leçons » que j’en ai tiré.

Tout d’abord, le livre est drôle ! Il est bourré d’anecdotes, dont certaines relèvent du perso, et l’auteure utilise des personnages de séries cultes ou de franchises à gros budget pour illustrer ses exemples, ses formules (quand on me prend par les sentiments 😜).

On part de l’envie de rencontrer quelqu’un, avant de s’intéresser aux moyens puis à la relation elle-même (et au jeu dangereux de l’infidélité), jusqu’à l’organisation du mariage et les outils qui le feront durer. C’est donc un livre super complet qui ne plaira pas seulement aux célibataires. Même si, faut se l’avouer, on a plus tendance à acheter ce genre de livre lorsque l’on est célibataire. En tout cas il m’aura convaincu de l’efficacité de l’utilisation des mathématiques dans la gestion de sa vie amoureuse. Mais je ne te cache pas qu’il y a eu quelques flottements de ma part lors de l’explication de certaines formules. Eh oui, on ne devient pas expert (ni fan) en Pythagore et tutti quanti du jour au lendemain 😓.

maths-amour3

J’aurais retenu qu’en amour, avant même de rencontrer quelqu’un, il faut faire preuve de souplesse. Ne pas être trop catégorique concernant les qualités des éventuels prétendants : « une image réaliste de votre conjoint idéal ». Les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Chacun a sa propre perception de la beauté. Il faut donc miser sur son audace pour tirer son épingle du jeu. Se démarquer en montrant qui l’on est vraiment, avec ses imperfections. En se la jouant désinvolte une fois que l’on a ferré le poisson, on n’obtient pas toujours le résultat escompté. Parfois mieux vaut tout mettre en œuvre pour obtenir satisfaction (en restant raisonnable bien évidemment 😇 😈).

hannah fry - tedX

L’auteure nuance ses exemples, car si les mathématiques aident à prédire beaucoup de chose, il subsiste une part d’incertitude ! Appelons-la hasard ou bien destin.

Mes citations préférées

« La vie est un banquet et la plupart des pauvres minables meurent de faim », minables = personnes qui manquent de souplesse concernant les qualités des postulants.

« Inutile de courir à la clinique esthétique la plus proche : en dépit de ces règles apparemment universelles, les préférences personnelles gardent toute leur place ».

« Visez haut et visez souvent »

« Le jeu de séduction est mathématiquement équivalent à ce qu’il se passe dans un genre particulier d’enchères où les participants misent en secret sans savoir ce que proposent les autres participants ».

« Avant de nous résigner à mourir seule ou à acheter une maison pour loger tous nos chats, il vaudrait le coup de faire une pause et de discuter objectivement de ces exemples » (dédicace à ma copine Maureen qui m’a dit quelque chose de similaire il n’y a pas si longtemps ^^)

« Les maths sont une abstraction de la réalité »

maths-et-vie-amoureuse-hannah-fry

Les chapitres :

  1. Quelles chances de trouver l’amour ?

  2. La beauté compte-t-elle ?

  3. Comment conclure à coup sûr ?

  4. L’amour en ligne

  5. Le jeu de séduction

  6. Les mathématiques du sexe

  7. Quand faut-il arrêter de chercher ?

  8. De l’optimisation en matière de mariage

  9. Comment vivre heureux et avoir beaucoup d’enfants ?

Les Mathématiques de l’amour, Hannah Fry, Marabout, 9,90 €.

29 ans | Paris | Professionnelle de la food et de la communication | Lifestyle Blogger |
"Today, be the badgass girl you were too lazy to be yesterday"

Laisse un commentaire

Your email address will not be published.