Loading

Pour mon anniversaire, j’aimerais… (édition 2019)

Le début du mois de novembre n’inaugure qu’une chose pour moi : l’arrivée prochaine de mon anniversaire.

Un peu narcissique, je sais. Mais je pense que c’est pour tout le monde pareil. On attend avec impatience cette journée qui nous est dédiée en espérant qu’elle soit fantastique. Enfin, juste avant de déprimer en pensant aux années qui passent et à toutes ces choses que l’on n’a pas encore accomplies… Mais ça c’est un autre sujet d’article. Aujourd’hui, on pense frivolité et légèreté avec une liste de cadeaux que je me ferais une joie de déballer le jour J.

Avec le temps, il semble évident de la nécessité de mettre ses proches sur la voie. Cela représente un gain de temps et d’énergie considérable pour les deux parties. En plus quand une liste a été définie, il n’y a pu de pression. On sait avec certitude que le présent sera forcément apprécié.

Un nouveau sac pour la fashion victime qui est en moi

C’est un cadeau qui faisait déjà partie de ma liste l’an dernier. J’ai eu la chance de le compter parmi mes cadeaux d’anniversaire. Depuis, je crois que je suis devenue accro aux sacs griffés. Tout a commencé avec le sac Gaby de Sézane, puis il y a eu le Numéro Un Mini de Polène et le sac besace Gyps PM de Maje. Certaines préfèrent les chaussures, moi, mon dada ce sont les sacs pour la simple et bonne raison que quel que soit ton look du jour, si ton sac est stylé, ça relève forcément le niveau.

Me voilà donc bien décidée à agrandir ma collection. Cependant, pour le petit nouveau j’hésite un peu. Les Camera Bags de Maje en coloris pop rouge et jaune me font de l’œil. C’est un petit sac parfait pour contenir l’essentiel, à savoir: une mini bouteille d’eau, un mini porte-monnaie, son téléphone, ses clés ou un paquet de mouchoir voire même un mini déodorant. Seulement, la taille et la matière de la anse me laissent sceptique. J’aurais aimé qu’elle soit interchangeable.

Chez Polène, je craquerais bien pour le Numéro Un. Suffisamment grand pour faire entrer tout mon bazar (dont mon cher et tendre iPad) mais plus discret que mon cabas Gaby. Il n’y a qu’au niveau du coloris que je suis complètement perdue. Faut-il craquer pour ces merveilleuses couleurs originales que sont le jaune et le rouge, me tourner une nouvelle fois vers le vert, ou opter pour du passe-partout avec du noir et du bordeaux? Dilemme !

Chez Sézane, c’est le modèle Victor qui m’a tapé dans l’œil. j’aime la coupe, la taille et surtout les dorures de la anse. Faut-il le choisir rouge (le rouge, c’est ma couleur !), rose poudré (mignon et élégant) ou encore marron croco (hyper audacieux).

La dernière option c’est de me tourner vers une toute nouvelle marque et son sac iconique : le sac Anouck de Claudie Pierlot.

Lequel préfères-tu ?

Un tapis de yoga pour me ressourcer quand je veux

En 2019, je me suis beaucoup intéressée à la pratique du yoga. Notamment via les cours chez Episod et une ou deux lectures inspirantes. Je suis loin d’être une vraie yogi mais j’ai bel et bien l’intention de poursuivre mon incursion dans le monde du yoga. Et, sans surprise, cela passe par l’achat un super tapis afin de me faire pratiquer chez moi aussi, les jours où je ne peux pas aller aux cours.

J’aime beaucoup les tapis imaginés par Yuj Yoga. Outre les designs canons, leur composition est éco-responsable. Oui, je sais, cela tombe comme un cheveu sur la soupe après que j’aie fait la liste des sacs qui me plaisent… qui sont tous en cuir. Je suis encore pleine de contradictions à ce sujet… Quoi qu’il en soit, un tapis de yoga antidérapant qui se plie, se roule et passe en machine, est un bon investissement.

La marque Baya est également une référence en matière d’accessoires de yoga. J’aime beaucoup le tapis créé en collaboration avec Georgia Horackova.

Des livres pour nourrir mon esprit

Je n’ai pas le temps de lire ! Ok, c’est peut-être une phrase bateau pas tout a fait juste mais c’est mon ressenti. Pourtant ce n’est pas l’envie qui manque et j’ai tout une liste de livres qui me tentent. Nombre d’entre eux font partie du rayon Entreprise-management-économie-gestion de La FNAC (mon rayon favori). J’y ai flâné récemment et je suis tombée sur quelques pépites hyper complètes. Voici ma liste :

  • Le MBA visuel : tout ce qu’une business school vous enseigne en image, Jason Baron
  • Sprint : résoudre les problèmes est trouver de nouvelles idées en cinq jours, Jake Knapp
  • Guide illustré du management : développez vos soft skills
  • La 25ème heure : secrets de productivité de 300 startuppers qui cartonnent, G. Declair, B. Dinh, J. Dumont (j’ai un léger doute sur la nécessité de lire cet ouvrage surtout quand on a déjà en possession La Semaine de 4 heures et Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études, mais qui sait ?)
  • The Imposter Cure : How to stop feeling like a fraud and escale the mind-trap or imposter symdrome, Dr Jessamy Hibberd
  • What I Know about running coffee shops, Colin Harmon
  • E-myth: le mythe de l’entrepreneur revisité, pourquoi la plupart des petites entreprises échouent, que faire pour réussir, Michael E.Gerber

En voici d’autres en lien avec mes nouveaux centres d’intérêts :

  • Yoga une histoire-monde: le récit d’une conquête, Marie Rock
  • Le yoga mon rituel de vie : oser la puissance d’être soi, Catalina Denis
  • Mon agenda de sorcière 2020 (pas pour m’en servir en tant qu’agenda mais plus pour toutes les petites infos qu’il y a à l’intérieur).
  • Vegan Bowls for vegan soul : a coconut bowls cookbook
  • Vivre avec la Lune c’est la vie : vivre avec leurs cycles lunaires, adapter son quotidien, intégrer des petits rituels, Aurore Wildmer
  • Que ferait Freud à ma place ? La psycho appliquée à mon quotidien, Sarah Tomley
  • Ayez le sens de la répartie ! Toutes les techniques pour rester maître de la situation et avoir le dernier mot, C.Ottl et G.Harter
  • Le livre des décisions: de Bourdieu au Swot, 50 modèles à appliquer pour mieux réfléchir, Mikael Krogerus et Romain Tshappeler

wishlist-anniversaire-novembre-2019-carnet-pour-entreprendre

Des accessoires pour habiller mes produits tech

Depuis juin 2018, j’ai en ma possession la Fitbit Versa. Oui, je n’ai toujours pas fait d’article à son sujet et maintenant que la Fitbit Versa 2 est sur le marché, un article tomberait probablement comme un cheveu sur la soupe. Pourtant je la porte quasi quotidiennement même si je ne l’utilise pas à 100% de ses capacités. Du coup, de nouveaux bracelets pour l’habiller un peu seraient les bienvenus.

Dans le même esprit, j’aimerais une housse de transport pour mon iPad et une autre pour mon appareil photo Olympus. J’aimerais aussi un nouveau clavier Bluetooth pour mon iPad. Après expérimentation, je ne suis pas hyper fan du clavier/housse Apple. J’en aimerais un qui ressemble plus à un clavier d’ordinateur, qui ne soit pas collé à la tablette et une housse pour tenir la tablette droite.

De quoi nourrir mon addiction pour le matcha

Le matcha, comme le moringa, est ma découverte de l’année. Je ne m’en passe plus. J’en suis même à me déplacer dans certains cafés exprès, rien que pour avoir ma dose de nectar. De plus, les nouvelles boissons me fascinent et pour l’avenir, il vaudrait mieux que je commence d’ores et déjà à m’entraîner à les préparer avec les moyens du bord. J’adorerais recevoir un petit starter pack avec un bol, un fouet et une dose de matcha d’Anatae Matcha ou bien de moringa Oshey Moringa.

Une séance chez Reformation pour faire comme les américaines

Le pilates je le connais et le pratique depuis le début de l’année. De manière certes, ponctuelle mais passons ! Aussi, j’aimerais me frotter au pilates sur machine, peu pratiqué dans les salles de sport françaises mais très répandu aux Etats-Unis. Et, apparemment, hyper efficace.

Une carte cadeau, car il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis

J’ai toujours dit et penser que les cartes cadeaux, c’était la solution de facilité, le cadeau de ceux qui si étaient pris à la dernière minute et n’avaient pas beaucoup cherché. C’est parfois juste mais en y réfléchissant, c’est dans certains domaines la meilleure option. J’adore flâner dans les rayons de Sephora sans idée précise sur ce que je compte acheter et tombée sur des produits, des marques, que je ne connais pas et qui peuvent répondre aux besoins de ma peau ou de mes cheveux. Et ça, eh bien, personne ne peut le faire à ma place.

La carte cadeau est parfois une bonne idée. Mais si l’envie d’acheter un objet précis est trop présente, je gâte conseille les rouges à lèvres MAC, Kylie Cosmetics ou Jeffree Star Cosmetics. En ce qui concerne les parfums, je t’oriente vers L’Eau Sézane.

En parlant de Sézane, j’ai un peu flashé sur cette chemise en coloris bleu et framboise (dispo en boutique uniquement)… Je dis ça, j’dis rien…

Une imprimante pour tout immortaliser

Il y a quelques années (que le temps passe !) je te parlais de mon envie de faire du scrapbooking. Une envie que je n’ai jamais mise à exécution mais qui subsiste plus ou moins. Je suis de plus en plus sensible à l’image, que je trouve parfois plus forte, plus évocatrice que les mots. J’ai tellement envie de pouvoir tout imprimer, me créer des mood boards, coller des photos qui ont fait naître en moi des idées…

L’an dernier j’avais flashé sur la HP Sprocket. D’ailleurs, elle est toujours en lisse cette année. Cependant, cette année, Polaroid a sorti une toute nouvelle machine qui permet d’imprimer ses photos numériques sous format polaroid sans utiliser le bleutooth. On ouvre la photo que l’on désire imprimer sur son téléphone puis on place l’écrans sur le vitre du PolaroidLab et voilà ! Bon c’est un résumé un peu réducteur de ses capacités. Je pourrais parler de la fonction réalité augmentée qui permet de revivre le moment où le cliché à été pris car, mais ce n’est pas une fonctionnalité qui m’intéresse et que toutes les deux en sont dotées. Mon cœur balance ! Quoiqu’en y réfléchissant, si ce que je disais plus haut est effectivement vrai. Je devrais vouloir des images imprimées en grand format et pas réduites par les bordures blanches élémentaires au format Polaroid… Mais le format Polaroid a tellement de charme…

C’est à peu près tout pour ma liste d’envie spéciale anniversaire. Et puis, si j’oublie quelque chose, je pourrais toujours l’ajouter à celle de Noël. C’est là tout l’intérêt d’être né en fin d’année :). 

Leave a Reply