Loading
deteste-vinted

Pourquoi je déteste Vinted ?

J’ai profité du confinement pour faire un énorme tri dans mon dressing. J’y ai trouvé tellement de fringues que je n’avais jamais mises, que je ne pouvais plus mettre, que je ne mettrais certainement plus et qui n’avait aucune « valeur sentimentale ».

Un grand nombre de pièces sont parties dans des bacs de collecte pour être données ou recyclées. J’en ai conservé certaines. Je les ai nettoyées, repassées, prises en photo et mises en vente sur l’application la plus populaire pour cela : Vinted. Grosse erreur de ma part ! Je me suis rendue compte après avoir mis quelques pièces en ligne que je détestais cette application.

Les problèmes majeurs de Vinted :

Les gens te sollicitent à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit

Etant d’un naturel casanier et introverti, je préfère limiter les échanges superflus ou stériles. Or, sur Vinted, il y en a à foison. A croire que je me suis embêtée à mettre un maximum de renseignements sur les différents articles et de nombreuses photos pour rien. Bizarrement, ils ont tous une question à poser ou désirent une photo supplémentaire.

Ils souhaitent absolument te voir porter les vêtements que tu mets en vente.

Dans l’absolu je respecte cette envie. Cependant, si je n’en ai pas posté d’entrée de jeu, c’est sans doute que je suis incapable d’enfiler les vêtements en question. Sur tous les sites marchants on trouve au minimum une dizaine d’articles qui ne sont pas mis en valeur par un mannequin. Cela n’empêche pas ces articles d’être vendus, au contraire. De plus, les photos que j’ai postées étaient bien plus nombreuses et « pro » que celles de bien d’autres utilisateurs de l’application.

Les gens marchandent

Je crois que le marchandage est vraiment la plaie de cette application débile. Oui, j’ai dit débile, je le redis et ne le retirerai pas ! Les gens marchandent pour tout et n’importe quoi. Déjà que tu brades tous tes vêtements en définissant un prix bien, bien loin en dessous du prix d’achat, ils trouvent le moyen de discuter. Tu mets en vente une robe Zara 5€ alors qu’elle t’a coûté 34,99€ et que tu l’as porté maximum 3 fois. Et, il y a des gens, qui te proposent de l’acheter pour 3€. Comme si 5€ pour une robe à peine portée en parfait état c’était trop onéreux. C’est quel genre de culot ça ?

Une chose de plus à faire lors d’une journée déjà chargée

En plus niveau logistique, toutes ces étapes pour envoyer un colis sont clairement étouffantes. Bon, là c’est un ressenti qui m’est propre et pas du tout objectif. Que veux-tu, sortir la valise où j’ai stocké tous les vêtements à vendre, trouver la pièce vendue, chercher un colis adéquat, imprimer l’étiquette, aller à la poste… ça me barbe au plus haut point.

En soit ce n’est pas grand chose mais au quotidien, je suis pour la rationalisation. Essayer au maximum d’effacer les tâches inutiles ou redondantes, sinon les condenser, faire en sorte qu’elles aient un meilleur rendement. J’aime aller à l’essentiel. C’est comme pour faire ses courses. Si ça ne tenait qu’à moi, je ne mettrais jamais les pieds dans une GMS. Je trouve que niveau gain de temps, d’énergie et de tranquillité, il est plus judicieux de commander sur Internet. Et la tranquillité vaut bien 5 euros supplémentaires.

Vinted pour moi c’est un poids additionnelle qui prend du temps et de l’énergie pour au final, pas beaucoup de bénéfice.

Vinted, producteur de charge mentale

Donner une seconde vie aux vêtements que l’on ne porte plus c’est une belle ambition. D’ailleurs le procédé semble simple et accessible. Pourtant, selon moi, c’est contraire au principe du tri. En triant ses vêtements avec à l’esprit le mantra ‘Less is more’, on se fait du bien, on se libère. Mais avec tous ces vêtements que l’on doit entreposer dans un coin en attendant leur vente ; tous ces messages, toutes ces communications négatives, parfois agressives ; l’attente, le marchandage et les étapes qui précèdent l’envoi, on se crée tout un tas de charges.

J’ai fini par mettre en veille mon compte Vinted car je n’ai pas l’énergie pour jouer le jeu. Plus le temps passe et moins j’ai envie de le réactiver. En vérité, même si tout mes vêtements sont en excellent état et pourraient me rapporter un peu d’argent, je n’ai plus qu’une idée : m’en débarrasser au plus vite quitte à ne pas en tirer le moindre bénéfice.

Et toi, as tu eu une expérience similaire ? Quelles sont tes options préférées lorsque tu te sépares de tes vieux vêtements ?

Leave a Reply