25 pièces pour se blottir au coin du feu

35 vues

Chaussettes montantes, jogging en maille, chaussons too cute, chemises, sweats et peignoir duveteux… Pour les fêtes de fin d’année, l’homewear est le dress code de rigueur. Voir même le seul et unique dress code qui devrait prévaloir. Si cela ne tenait qu’à moi je ne quitterais jamais mon pyjama ou plutôt mon homewear (c’est un peu plus chic, plus adulte). Malheureusement l’homewear, c’est pas vraiment IN pour aller bosser. Foutues conventions sociales ^^ ! Mais alors, pendant les fêtes de fin d’année, aucune restriction. Je compte sauter d’un pyjama à une tenue confort pour passer du bon temps à la maison, au chaud, tandis qu’à l’extérieur le vent fort et la grisaille dominent.

Petits petons au chaud

Le premier pas dans l’homewear mania, c’est l’acquisition d’une paire de chaussons de circonstances. Des souliers, tout doux, douillets et rembourrés avec en prime un petit quelque chose qui les rend décalés, mignons. Les chaussons ne sont (pour moi) pas de vrais chaussons s’il n’y a pas une petite blague ou un animal dessus, à bon entendeur. Si les chaussons n’arrivent pas à conquérir votre cœur, il y a aussi les chaussettes. Personnellement j’adore celles d’Etam, montantes et fluffy juste comme il faut mais j’aime surtout les antidérapants en forme d’empreintes animales au niveau de la plante.

Tenues loose et hyper confort

La seconde étape, c’est l’homewear en lui-même, la tenue principale. L’idée c’est d’assembler entre elles des pièces hyper confort qui ne ressemblent pas à des pyjamas classiques. Sous-pulls, leggings, chemisespantalons de jogging mais aussi combinaisons. J’ai eu un gros coup de cœur pour deux combinaisons de la marque Oysho. L’une pour ses brettelles et son décolleté, l’autre pour la maille et la couleur. Si le gris n’arrive pas à me convaincre dans la vie de tous les jours, c’est définitivement la couleur que je préfère lorsqu’il s’agit d’homewear. Dans ma sélection je n’exclue pas les pyjamas seulement, ils doivent avoir un petit truc en plus. Comme ce ravissant ensemble Ann Summers qui fait un peu penser à certaines pièces griffées Victoria’s Secret (avouons-le). Le satin est peut-être risqué en soirée mais lorsqu’il s’agit d’homewear, c’est décidément en valeur sûre.

Mon indispensable

Enfin, la cerise sur le gâteau, une pièce que j’ai adopté depuis des années maintenant : le peignoir. Bon ok, il a un peu mauvaise presse, ce n’est pas la pièce la plus glamour qui soit. Mais qui osera dire qu’il ne se sent pas paisible, calme, détendu et bien au chaud lorsqu’il porte un peignoir ? Qui ? Récemment, les combi licorne et chat ont opérées une percée sur les étalages. On est passé d’un extrême à l’autre. Etam (oui, encore) a su trouver le juste milieu avec son déshabillé koala à capuche. Une sorte de peignoir revisité. Dans le même esprit nous avons aussi le poncho et les sweats. Parfois un peu « mamie » mais tout dépend de la pièce maîtresse qu’ils accompagnent.

Mode hibernation / ermitage activé !

close
Inscrit-toi à la newsletter mensuelle !

Au programme : un édito inspiré, les derniers articles publiés, mes coups de coeur mode, beauté, lifestyle et le mantra du moment.

29 ans | Paris | Professionnelle de la food et de la communication | Lifestyle Blogger |
"Today, be the badgass girl you were too lazy to be yesterday"

1 Comment

Laisse un commentaire

Your email address will not be published.