À la recherche du chapeau des beaux jours

25 vues

Le printemps est là ! Enfin, un jour sur deux. Le soleil va bientôt se réinstaller dans notre quotidien et, s’il est bénéfique au moral et à la garde robe, c’est aussi le meilleur ennemi de notre peau. Coup de soleil, vieillissement prématuré, affaissement des tissus, cancer de la peau… voici quelques uns des risques qu’il représente.

Acnéiques s’abstenir !

Comme ça m’agace d’entendre toutes ces filles trop pressées de s’exposer au soleil pour faire disparaître leurs boutons et cicatrices d’acné en bronzant. Ce n’est pas comme ça que ça marche !! La peau durcit, elle s’assèche, elle bronze, elle s’uniformise, elle a l’air plus belle mais ça ne dure qu’un temps. Quelques semaines après la fin de l’été, la peau s’affine et l’acné réapparaît parfois même plus virulente ! Le bronzage disparaît, les cicatrices sont de nouveau visibles et bien plus marquées !

Dans mon cas, peau acnéique sous traitement, c’est un véritable fléau et pas seulement pour mon visage. Je suis privée de bain de soleil cette année. Et, en plus de devoir vider des pots entiers de protection solaire, il me faut avoir les bras couverts et un couvre-chef adapté car, ce n’est pas parce que l’on reste en ville que le soleil ne pose pas problème !

Recherche chapeau désespérément

Pour l’instant avoir le corps couvert n’est pas compliqué, il fait encore un peu frisquet. La véritable urgence c’est le chapeau ! Difficile de s’y retrouver parmi tous les noms de chapeaux existant et ensuite de faire un choix qui match avec la majorité de mon dressing.

  • Le borsalino n’a pas un bord suffisamment large pour couvrir l’ensemble de mon visage.
  • Le fedora est mieux mais s’il est en feutre, il est trop chaud.
  • La capeline est jolie, féminine, mais un peu chaude pour la saison (retirer son chapeau et avoir une marque de transpiration, c’est pas très glamour).
  • Les casquettes sont pratiques mais elles ont un côté trop street style et ferment un peu le visage.
  • Les chapeaux de plage restent la meilleure option dans ma situation mais ils ne vont pas avec tout.

C’est un véritable casse-tête (#humour). En flânant de site en site j’ai pu constituer une sélection de couvre-chefs plutôt pas mal mais le dilemme reste entier. Je crois qu’il n’y aura pas qu’un seul chapeau pour moi en cette saison printemps-été 2017 mais plusieurs en fonction des envies et des looks (#moneymoneymoney). Et toi, qu’en penses-tu ?

Chapeaux de plage

Chapeaux au bord moins large

Automne, hiver et printemps

 

 

close
Inscrit-toi à la newsletter mensuelle !

Au programme : un édito inspiré, les derniers articles publiés, mes coups de coeur mode, beauté, lifestyle et le mantra du moment.

29 ans | Paris | Professionnelle de la food et de la communication | Lifestyle Blogger |
"Today, be the badgass girl you were too lazy to be yesterday"

Laisse un commentaire

Your email address will not be published.