Loading
en route pour Milan

Benvenuti a Milano

Je me suis levée un matin et j’ai décidée de partir à la découverte de Milan. Enfin, presque… J’adore flâner sur Internet (et j’aime aussi utiliser le verbe « flâner » dès que je peux). J’aime me perdre dans l’onglet « Voyage » de vente-privée.com. Tout semble abordable, tout semble possible, comme si chaque pays était à portée de main. D’ordinaire c’est surtout une pause que je m’accorde pour rêver un peu, me détendre, m’inspirer. Mais, cette fois-ci il fallait assouvir cette envie de voyage, de nouveaux paysages.

Ça faisait si longtemps que je n’étais pas partie en vacances. Par manque de temps, parfois d’argent. Et encore plus longtemps en compagnie de ma mère et de mon frère. J’étais décidée à inverser la tendance. Faut croire que les planètes étaient alignées car l’offre vente privée était parfaite : 4 jours à Milan dans un hôtel 4 étoiles en plein centre pour un peu plus de 300 € vols inclus. Il fallait sauter sur l’occasion ! C’est là que mon côté adjudant chef comme dit ma mère me fut utile. Il a fallu emmener tout le monde dans mon « délire » (ce qui fut moins compliqué que je l’imaginais), m’occuper de toutes les formalités puis organiser le séjour.

Préparer son séjour à Milan

Quatre jours, c’est très court, il faut optimiser son temps. Pour tout programmer et ne rien laisser au hasard (du moins en théorie), je me suis servie de deux guides touristiques : Milan en quelques jours du Lonely Planet et Milan et les lacs italiens de la collection Un Grand week-end d’Hachette. C’est avec ces deux collections que j’ai visité Rome il y a trois ans maintenant. Il y a des redites, certes, mais je trouve ces collections complémentaires. Elles proposent chacune une vision différente de la ville, donnent différentes infos pratiques puis comme on dit : « deux avis valent mieux qu’un ». Elles ont toutes les deux des plans détachables et, dans le Lonely Planet on peut trouver des plans par quartier de tout ce qui vaut le détour d’un point de vue culturel, culinaire et commerçant.

Hotel froid mais petit dèj’ chaleureux

Nous avons commandé un chauffeur privé pour nous rendre à Orly. Bah oui, pour aller à Orly il faut prendre l’Orly Val qui coûte dans les 7 € par personne donc autant prendre une voiture, en plus j’avais un code promo). Nous voyagions avec la compagnie EasyJet (note pour plus tard : un sac à main compte comme un bagage cabine, c’est soit l’un soit l’autre 😤 😡). Arrivés à l’aéroport de Linate, il ne nous a pas fallu longtemps pour nous rendre, en bus puis à pieds, à notre hôtel : l’Hôtel Straf.

hotel straf milan extérieur

Hotel Straf sculpture

Un hôtel 4 étoiles, design et très engagé dans la défense de l’environnement. C’est sans doute pour ça qu’il faisait assez froid dans la chambre de cuivre et de béton.

Hotel Straf room

milan Hotel Straf chambre art moderne

Pour vous parler un peu de l’hôtel :

  • Le lit était super confortable (même si j’aurais bien eu besoin d’une couette)
  • La douche était conçue de telle façon qu’on mettait de l’eau dans toute la salle de bain à coup sûr
  • Le personnel était très sympathique
  • Le petit déjeuner était très complet sous forme de buffet. Il y en avait pour tous les goûts. Mention spéciale pour les confitures et les différentes sortes de croissants typiquement milanais : un vrai délice 😋.
  • Pas de double vitrage ce qui en plein centre, donc animé le soir, peut poser problème si l’on a le sommeil léger.

img_5751

Premier repas milanais

A posteriori, je me dis que nous aurions pu remettre à plus tard cette halte à l’hôtel Straf et commencer à explorer la ville dès la sortie de l’aéroport si nous avions fait appel à Eelway. Il s’agit d’un service de consigne et de transport de bagages opérant en France et à l’international. Nous aurions pu confier nos valises au transporteur Eelway depuis chez nous et, tout simplement, les retrouver à notre hôtel milanais. Eelway assure la collecte, l’expédition et la livraison de bagages de Paris à Milan, notamment. Nous nous serions épargnées la crainte de l’excédent de bagage ainsi que la corvée de trimbaler sa valise d’un point A à un point B.

À peine arrivés, nous avons entamé notre découverte de la ville. Une découverte qui passe aussi par l’estomac. Or, nous nous sommes rendus compte qu’aller à Milan entre le 15 août et le 1er septembre n’était pas une bonne idée. La plupart des restaurants recommandés dans les guides étaient fermés. Après avoir observé d’un peu plus près le Duomo, nous avons fait une halte pour un déjeuner sur le pouce chez Panini Durini. Jus de fruits pressés minutes et sandwichs élaborés au menu. Ils ont une vingtaine de sortes de sandwichs avec des pains différents et proposent aussi des lasagnes et un risoto à des prix abordables. Je ne pensais pas aimer les amandes dans mon sandwich mais finalement, c’est passé tout seul.

milan Panini Durini menu Panini Durini Repas p1000157

Pour le dessert nous nous sommes arrêtés chez Granaio pour une petite glace vraiment délicieuse. Nous y retournerons le soir pour dîner mais nous serons un peu déçus, surtout vu le prix. Au moins, nous aurons appris qu’à Milan le couver a un prix. On paie entre 2 et 2,50 € par personne en plus des plats commandés. Ça, ça n’était écrit dans aucun des guides.

Granaio Granaio table Granaio glace

Le Jardin des Tuileries de Milan

Puis, nous avons pris la direction du Castello Sforzesco. Un château fort que l’on traverse comme s’il s’agissait d’une place pour rejoindre le Parco Sempione.

À Milan

Castello Sforzesco 1 Castello Sforzesco 2 Castello Sforzesco 3

Le Parco Sempione c’est l’équivalent de nos Jardins des Tuileries avec beaucoup plus de verdure. Les gens s’amusent, rient, mangent, boivent un coup, donnent à manger aux canards, font du sport ou dansent. Le jour où nous y sommes passés, un énorme groupe de retraités avait investi les lieux et dansait sur de la musique de salon.

p1000206 p1000208

Sur le retour, nous avons flâné (oui encore). Les petites rues milanaises sont si silencieuses. Nous sommes passés par l’avenue marchande, la via Dante, jusqu’à la fameuse Galleria Vittorio Emmanuele II.

p1000219 p1000220

milan-galleria-vittorio-emanuele-II-peintures p1000148 p1000146

Une bonne nuit de sommeil et nous voilà prêts pour la visite du Duomo.

Leave a Reply