acne-accuse-moi-une22

Acné : j’accuse…

47 vues

Le coupable a été épinglé ! J’ai trouvé LE grand responsable de mes monumentales poussées d’acné de l’an dernier. Ce dernier va se faire tirer le portrait dans cet article. Cependant, je ne vais pas épargner ceux que j’ai suspecté. En y réfléchissant, ils n’étaient pas si innocents que ça.

Accusés, veuillez vous avancer !

Fond de teint Born This Way de Too Faced

acne-accuse-fond-teint-born-this-way-too-faced

 

Je lui ai déjà consacré un article sur le blog (que tu peux lire en cliquant ici) et je n’ai toujours pas changé d’avis le concernant. Il est gras ! Je me fiche de ce qu’il y a d’écrit sur le flacon. S’il donne un effet huileux au visage, ce n’est sans doute pas pour rien. En plus, il est très épais, trop épais pour qu’une peau, quelle qu’elle soit, puisse le supporter longtemps. Pourtant j’ai vraiment l’impression d’être la seule à avoir une si mauvaise opinion de lui.

 

 

 

Clinique Smart Serum de Clinique

acne-accuse-clinic-smart

J’ai parlé de toi dans une vidéo et ce n’était pas en termes élogieux. Tu te poses devant qui veux le croire comme un produit miracle. Un produit intelligent qui s’adapte à tout type de peau, qui répond à tous les besoins, qui les devinerait presque, mais tu mens. Un produit de beauté universel, ça n’existe pas. On ne peut pas prendre soin des peaux sèches comme des peaux grasses. Ni traiter à la fois les peaux matures et les peaux jeunes. Il ne m’a fallut que quelques utilisations pour constater que tu ne rendais pas ma peau plus belle, que tu ne réparais pas les zones qui en avaient besoin et que tu ne traitais ni les tâches ni les ridules. Pour couronner le tout, tu me faisais bourgeonner. Aussi, j’en ai conclu qu’en plus d’être assez cher, tu étais bien trop riche pour moi.

 

POREfessional de Benefit

acne-accuse-porefessional-benefit

Plus le temps passe et moins j’apprécie la marque Benefit (quelques mauvaises expériences au brow bar, mais aussi des produits nettoyants ou soins…). Je n’aime de la marque que sa ligne de makeup à l’exception des bases comme le POREfessional. J’en profite pour mettre toutes les bases de maquillage, que l’on trouve dans des magasins comme Sephora, dans le même panier. En règle générale, j’estime que lorsque l’on a de l’acné, mieux vaut éviter ce genre de base et leur préférer les crèmes que l’on trouve en pharmacie. C’est beaucoup plus secure. Et ce même si la peau est nette. N’oublions pas que l’acné est une maladie chronique.

Au premier abord, utiliser le POREfessional semble être une bonne idée. La poussée d’acné se caractérise par une production excessive de sébum (brillance) qui va dilater les pores et enfin, faire apparaître des comédons. J’avais l’impression de limiter les dégâts. Le POREfessional floute les pores mais… en les bouchant, il accélère tout le processus et participe même à l’aggraver.

Chocolat en poudre

acne-accuse-chocolat-poudre-poulain

 

Mon acné n’a jamais été très sensible à au stress ou à la cigarette. A l’alimentation, un peu. Le seul “aliment” qui peut avoir des effets néfastes sur ma peau, c’est le chocolat en poudre. Parfois, sur à peine quelques jours de prise ou d’arrêt, je pouvais voir des réactions. Faut dire que j’en mangeais en grosses quantités à une période. Depuis, je l’ai troqué contre du chocolat noir en tablette et tout va pour le mieux.

 

 

 

Arti Shot

acne-accuse-arti-shot

Lui, il m’a fallut plus d’un an pour l’ajouter à ma liste des suspects et en faire le suspect numéro 1. Il m’était tout simplement sorti de l’esprit. J’avais dans ma ligne de mire tous les produits utilisés durant les 3 semaines qui ont précédé mes deux poussées d’acné. Mais pas ceux que j’avais pu ingérer un mois et demi avant.

L’Arti Shot est un produit minceur que j’ai acheté pour la première fois sur M6Boutique en juin 2015. Il était vendu en cure de 14 ou de 28 jours au prix de départ de 39 euros. Je n’y croyais pas trop mais j’ai testé. Un shot par jour, 20 minutes de sport, et plusieurs services en restauration, m’ont fait perdre environ 3 kilos. Bref, j’étais très étonnée et satisfaite car en plus, c’était délicieux.

6 à 7 semaines après avoir fini la cure, je commençais à bourgeonner. J’ai changé tous mes produits de beauté, même mon BeautyBlender. J’étais persuadée que ça passerait, que ce n’était que quelques boutons passagers, comme j’avais pu en avoir dans le passé. Mais j’étais en réalité en pleine poussée d’acné. Comme je l’ai appris à plusieurs reprises, une fois que la poussée a débutée, il n’y a rien d’autre à faire qu’attendre. Parallèlement, j’ai commandé une cure de 28 jours d’Arti Shot ce qui n’a rien arrangé. Mon acné s’était bel et bien réveillée et j’ai mis plusieurs mois à en venir à bout.

Jamais 2 sans 3

Quand j’ai vu le bout du tunnel, j’ai une la bonne idée de faire une nouvelle commande. Je n’avais toujours pas fait le rapprochement. Un mois plus tard, c’était reparti de plus belle. Un mois et demi de poussée d’acné, de boutons sur boutons et d’excès de sébum. Environ 3 mois à les voir doucement s’estomper. Puis, 4 à lutter contre les tâches et les cicatrices. Ce n’est que maintenant que je me rends compte de la causalité entre la prise de cette pseudo boisson minceur miracle (qui n’a eu aucun effet lors de ma dernière cure) et de mes deux poussées d’acné. J’en ai parlé à ma dermatologue qui abonde dans mon sens. Et dire que j’aurais pu éviter tout ça… D’ailleurs, il y avait des signes évidents que ce produit avait chamboulé mon intérieur (comprendra qui pourra ^^).

Ce qui nous mène au véritable coupable, avec des circonstances atténuantes certes mais qui n’en demeure pas moins coupable : moi.

Moi

acne-accuse-ma-responsabilite

 

On ne peut pas constamment accuser les autres de ce qui nous arrive. Après tout, personne ne m’a mis un pistolet sur la tempe m’obligeant à appliquer cette base, ce fond de teint ou ce sérum. On ne m’a pas fait boire cette “potion magique” de force. Je les ai acheté de mon plein gré. J’ai été un peu trop naïve et pas suffisamment critique envers leur discours de vente.

Désormais, je sais que les trucs minceurs à ingérer et les sérums ne sont pas faits pour moi et qu’il vaut mieux y réfléchir à deux fois avant appliquer une base censée lisser et un fond de teint hyper couvrant. Surtout si on saupoudre le tout de chocolat en poudre industriel.

close
Inscrit-toi à la newsletter mensuelle !

Au programme : un édito inspiré, les derniers articles publiés, mes coups de coeur mode, beauté, lifestyle et le mantra du moment.

28 ans | Île-de-France | Agent de maîtrise en restauration | Rédactrice free-lance | Lifestyle Blogger |
"Today, be the badgass girl you were too lazy to be yesterday"

1 Comment

Laisse un commentaire

Your email address will not be published.