avis-restaurant-corse-chez-minna-paris

Chez Minnà : le restaurant corse à tester d’urgence

17 vues

Découvert sur Instagram (franchement je ne sais pas ce que je ferais si Instagram n’avait pas été inventé), mon ami Antoine et moi avons testé le restaurant corse Chez Minnà. Un vrai délice !

Situé au 20 rue d’Hauteville dans le 10ème arrondissement de Paris, Chez Minnà est un restaurant convivial à la décoration simple, assez traditionnelle, un côté bistrot, tables en bois, tabourets, peintures entre le bleu turquoise et le taupe et éclairage tamisé (d’où la mauvaise qualité des photos prises avec mon iPhone, so sorry).

éclairages chez minnà

 

Sur la carte, tout nous fait de l’œil ! Les entrées, les plats, les desserts, les cocktails et tous ces noms que l’on n’a pas l’habitude d’entendre comme prisuttu, brocciu, fiadone, lonzu. Si les prix de la majeure partie de la carte semblent corrects, habituels pour un restaurant parisien, côté plats ça pique un peu. Le plat le moins cher étant à 17 euros. Cependant, nous saurons plus tard que cela les valait largement.

Un peu de friture ne fait pas de mal

Nous avons décidé de nous faire plaisir et de ne pas regarder à la dépense (enfin surtout moi). Antoine a opté, en entrée, pour les croquettes panées de jambon Corse (prisuttu) et de tome accompagnées de leur petite salade. Pour moi ce fut beignets de courgettes et sauce tomate maison.

Mais avant ça, j’ai commandé un cocktail qui était, sans mentir, l’un des meilleur cocktail de ma vie. J’ai déjà goûté des cocktails soi-disant merveilleux, qui relevaient de la mixologie et qui en vérité étaient dégoûtants. Ce n’était pas le cas du Minnà ! Malheureusement, j’ai complètement oublié de noter sa composition. Il me semble que c’était vodka, fraise, romarin infusé, et j’oublie deux autres ingrédients il me semble. Tout ce que j’ai, ce sont mes impressions. J’avais peur que ce soit un peu trop spécial pour moi et finalement il était savamment dosé, je l’ai bu comme du petit lait.

cocktail minna

Nos entrées sont arrivées, bien chaudes et délicieuses. Mon dieu cette sauce tomate et ces beignets de courgette ! Une belle entrée en matière. Antoine n’avait que deux croquettes dans sont assiette mais, pour avoir chipé un petit bout, je pense que c’est parce que c’est plutôt bourratif.

beignets de courgette chez minna

croquettes panées chez minna
oui elle est floue dsl ! La photo ne rend pas justice à l’entrée

« Je n’ai jamais mangé de viande aussi tendre »

Après avoir longuement hésité avec le filet mignon en guise de plat de résistance, Antoine a opté pour la tagliata de bœuf, pesto, salade et pommes sautées, et moi, pour les cannelloni au brocciu (fromage corse), épinards et salade. Nous avons tous les deux adoré nos plats, copieux et surtout hyper bons ! Antoine a même confié n’avoir jamais mangé de viande aussi tendre et après avoir piqué un petit bout (on juge pas ok ^^) j’étais complètement d’accord avec lui. Je mange peu de viande rouge notamment parce que je ne la trouve pas suffisamment tendre à mon goût mais là, ce n’était pas le cas. Elle était parfaite !

Tagliata de boeuf chez Minna

cannelloni chez minna

J’étais très bien lotie de mon côté aussi, même la salade et sa vinaigrette étaient parfaites. J’ai peut-être trouvé les cannelloni un peu salés, sans doute à cause du fromage et parce qu’à force de manger très peu de sel dans la vie de tous les jours ça fait tout de suite bizarre quand il y en a quelque part.

les plats chez minna

Le chocolat c’est la vie

Est-ce qu’il nous restait de la place après toutes ces bonnes choses ? J’ai tendance à penser que s’il n’y a pas eu de touche sucrée, le repas n’est pas terminé. Enfin, ce n’est pas moi qui le dis, c’est mon estomac, promis ! J’aurais pu craquer pour le fiadone mais j’ai étais un peu frileuse, je voulais une valeur sûre soit, le moelleux au chocolat avec cœur nucciola.

Là encore c’était parfait ! Tant la recette que la cuisson ou la température à laquelle il a été servi. C’est la seconde fois que je parle de température mais je vous assure que c’est primordial. Y’a rien de pire que d’entamer un plat déjà tiède.

Avec une touche de chantilly, quelques noisettes caramélisées, j’ai fini mon repas sur la meilleure note possible, Antoine aussi (oui, moi aussi je partage mon assiette ah ah).

L’addition

C’est pour ce genre de repas que l’on appelle l’addition, la douloureuse. Résultat des courses :

Minnà – 10 €

Beignets de courgette – 8 €

Croquettes – 8 €

Cannelloni – 17 €

Tagliatta de bœuf – 20 €

Moelleux au chocolat – 8 €

Voilà, voilà ! C’est bien évidemment sans aucun regret. Nous avons fait un super repas, avec des plats plus bons les uns que les autres (et fini en « apothéose »). D’ailleurs j’ai vu que le restaurant proposait des formules déjeuner intéressantes : entre 12 et 20 €.

Le seul bémol c’est le temps entre chaque prise de commande et l’arrivée de chaque plat (environ 15-20 minutes) mais quand nous sommes entre amis, pas pressés par le temps et que l’on a tout un tas de choses à se raconter, cela importe peu. Surtout du moment que les plats arrivent bien chauds. J’y retournerais et je le conseille sans hésité que vous souhaitiez diner ou déjeuner à deux comme à plusieurs tant pour le travail que pour le plaisir. C’est une valeur sûre, vers laquelle on peut se diriger les yeux fermés.

chez minnà intérieur

La salle est plutôt spacieuse mais, mieux vaut réserver via le site internet du restaurant.

Chez Minnà, 20 rue d’Hauteville 75010 Paris.

Métros : Bonne Nouvelle

De meilleures photos sur leur compte Instagram

29 ans | Paris | Professionnelle de la food et de la communication | Lifestyle Blogger |
"Today, be the badgass girl you were too lazy to be yesterday"

Laisse un commentaire

Your email address will not be published.