robes-ete-selection-2022

Robes d’été : entre nécessité et pure tentation

159 vues

S’il y a bien un terme que je répète à outrance dans chacun de mes articles mode depuis un peu plus de 2 ans c’est : « basics ». Les basics ce sont ces pièces mode essentielles qui s’adaptent à toutes les saisons, à toutes les circonstances. Un dressing parfait serait un dressing épuré, composé principalement de basics. J’adhère toujours autant au concept. Pourtant, aujourd’hui, je vais te prouver tout le contraire et te présenter des robes d’été.

La bonne excuse du vestiaire saisonnier

Le concept du vestiaire de basics se heurte à celui du vestiaire saisonnier. Tu peux vouloir remplir ton dressing de basics en tout genre, le fait est qu’à un moment de l’année tu ne pourras plus porter certaines pièces. J’adore mon manteau noir. Mais il est bien trop chaud pour que je le porte entre le mois de juin et le mois d’octobre. C’est là qu’intervient le trench ! Rapidement, je me suis rendue compte que certains de mes pantalons étaient trop chauds. Ou bien que certaines de mes jupes étaient un peu trop lourdes pour affronter les chaudes journées d’été…

Il faut également que la période est rude. Cette année les marques se sont surpassées avec leurs collections estivales. J’ai déjà repéré plusieurs pépites qui me soumettent à la tentation. Même si j’achète mieux et beaucoup moins qu’il y a quelques années, je ne suis pas de marbre.

Difficile de résister aux nouvelles collections Sézane, Orta Store ou Balzac. La météo n’est plus une excuse pour ne pas craquer pour les superbes robes Reformation, Rouje ou Mirae.

Robes d’été : les tentatrices

Tu l’auras compris, dans cette sélection, je m’éloigne un peu de ma résolution de n’acheter que des basics que je peux porter tout le temps. Robes d’été courtes, longues, midi, parfois unies, parfois imprimées, bref, je me fais plaisir. On peut se faire plaisir et garder la tête froide. Je n’ai pas encore craqué mais le cas échéant, il s’agira d’un achat raisonné.

Qu’est-ce que j’entends par là ?

  • Rien de trop excentrique
  • Que des pièces dont je ne pourrais pas me lasser d’une année à l’autre
  • Que de la qualité

C’est parti !

29 ans | Paris | Professionnelle de la food et de la communication | Lifestyle Blogger |
"Today, be the badgass girl you were too lazy to be yesterday"

Laisse un commentaire

Your email address will not be published.