Loading
the-body-shop-produits-beauté-nouveautés

Mes 3 coups de cœur The Body Shop

Pour être parfaitement honnête, cela faisait des mois voire, des années, que je n’avais pas mis les pieds chez The Body Shop. Je ne saurais l’expliquer. D’ailleurs, après avoir passé quelques minutes dans le magasin d’Oxford Street lors de mon séjour à Londres, j’ai été incapable de trouver une explication à ce long désamour.

Je me souviens de The Body Shop et de ses quatre gammes : vitamine C (ou D je ne sais plus trop), algue marine, tea tree, vitamine E. Je me souviens des gammes spéciales comme British Rose, Mojito ou Pina Colada. Bien sûr, la famille s’est agrandie au fil des années. J’ai dû voir passer la gamme à la camomille ou au karité. Mais cela ne m’a pas empêché d’être subjuguée en voyant la multitude de gammes que The Body Shop possède désormais. Chanvre, poire, raisin, aloe vera, matcha, moringa et plein d’autres. Je n’étais pas préparée à voir tout ça, à avoir envie de tout essayer. J’ai fait une petite razzia. Je vais t’épargner la présentation de tous mes achats et me concentrer sur mes 3 produits coup de cœur.

L’aloe vera : ce dont ma peau avait besoin

J’ai acheté le gel apaisant multi-usage à l’aloe vera car je n’avais plus de nettoyant gel à utiliser avec ma Clarisonic. Le nettoyant gel est indispensable lorsque l’on utilise une brosse nettoyante. Mon visage a failli ne pas survivre à l’utilisation de la mousse nettoyante au raisin de Caudalie. Je l’ai acheté sans grande conviction avec même un petit peu d’appréhension. J’avais peur de l’aloe vera et de ses vertus hydratantes. Peur qu’elle ruine mon visage comme d’autres produits hydratants avant elle.

Pourtant, après plusieurs semaines d’utilisation, je suis obligée de constater qu’elle fait des miracles. Avec ou sans brosse nettoyante, ma peau est nickel. Mon grain de peau est bien plus fin qu’auparavant, j’ai même réussi à contrecarrer certaines imperfections qui cherchaient à pointer le bout de leur nez.

Je crois que mon visage avait besoin d’un nettoyant plus doux. J’ai du mal à me mettre dans la tête que mon type de peau à changé depuis Roaccutane. Je suis plus sensible, j’ai la peau plus sèche. L’époque où j’avais de l’excès de sébum plein le visage est bel et bien révolue. Celle où je pouvais utiliser des gommages aussi.

En plus de parfaitement remplir sa mission de nettoyage, ce gel est super frais et agréable sur la peau. Cerise sur le gâteau, le pot de 200ml coûte 19€ soit 20€ de moins que le nettoyant visage au soja Fresh de 150ml que j’utilisais juste avant.

Le matcha : une raison de plus de l’aimer

Le matcha est devenu une vraie passion. Je le cherche dans les cafés, je crie au scandale s’il est mauvais, je le mets sur ma liste de cadeaux… Et maintenant, je le mets également sur mon visage.

the-body-shop-masque-matcha-pollution

En créant un nouveau masque anti-pollution au matcha, The Body Shop avait tout pour me rendre folle et me pousser à l’achat. J’avais quand même une petite appréhension. On ne se refait pas. J’avais peur que le masque soit trop fort et irritant pour ma toute nouvelle peau sensible.

the-body-shop-masque-visage-matcha

Dès la première utilisation, j’ai été conquise. La texture est très agréable et novatrice. On dirait une mousse légère à la manière des masques frais Lush (sans les inconvénients). Il purifie la peau, l’exfolie tout en douceur et rend le teint plus lumineux. Je l’utilise une fois par semaine, c’est largement suffisant, et je constate une amélioration à chaque fois.

Poire ou madeleine de Proust

J’ai fait l’acquisition d’un nouveau gommage. Il était à la poire, le parfum à l’honneur de la nouvelle gamme. Bien que ce soit loin d’être mon fruit préféré. Mais l’odeur est si douce.

Dès la première utilisation, je me suis replongée dans le passé. A l’époque où les produits de beauté étaient au centre de mes préoccupations. A l’époque où je collectionnais les gommages. Ces derniers temps, je préférais utiliser des gels douche pour gagner du temps. Oui, je sais, c’est complètement illogique. J’avais oublié cette sensation de propreté, la peau toute douce et pas desséchée pour autant, le plaisir de se frictionner, de réactiver la circulation sanguine…

Je pense que l’univers m’envoie un signe. Depuis que j’ai renoué avec les gommages The Body Shop, je suis tombée sur un gommage British Rose dans mon placard et un autre aux graines de sésame, une édition limitée que j’ai adoré à l’époque. Un signe du destin pour me dire de prendre davantage soin de moi et d’aller voir ce qu’il se passe ailleurs et pas seulement chez Sephora.

Leave a Reply