Loading
robes-prise-de-poids-post-confinement

Comment cacher la prise de poids du confinement ?

« Au secours, je n’ai plus rien à me mettre ! »

En principe lorsque cette phrase est prononcée, c’est toujours dans l’exagération. Ici, malheureusement, elle est partiellement vraie. Le confinement arrive à son terme et, en essayant les différentes tenues que j’avais l’habitude de porter il y a quelques semaines de ça, j’ai eu la désagréable surprise de constater que je ne rentrais dans aucun de mes pantalons !

Le prix de la paresse

Le contrecoup du confinement que nous avions tous vu venir à des kilomètres m’a percuté de plein fouet. J’ai pris du poids ! Mais je ne suis pas la seule. En moyenne, les français auraient pris 2,5kg au cours du confinement. Bien sûr, j’ai fait du sport et j’ai complètement levé le pied sur le grignotage et les gâteaux industriels. Mais le fait est que je bouge moins. Je suis passée de 15 000 pas par jour en moyen a à peine 3000 pas par jour. Mes 40-60 min d’exercice quotidien n’ont pas suffit à m’épargner. Il faut dire que je ne m’y suis pas mise toute de suite. Jusqu’au 15 avril, j’ai eu une flemme monumentale de pratiquer une quelconque activité physique. Aujourd’hui, j’en paie le prix en quelque sorte. Je vais reprendre le travail et je n’ai rien à me mettre.

J’ai pris du poids, j’adapte mon look

Les kilos pris m’importent peu. C’était si agréable de ne rien faire du tout !! Tout ce que j’ai stocké l’a été uniquement car je n’étais pas suffisamment en mouvement. En temps normal, ça ne serait pas arrivé. Donc, j’ai bon espoir que ce surplus s’évapore aussi vite qu’il est apparu sans avoir à employer des moyens drastiques. En attendant il me faut de nouvelles tenues ! Juste quelques tenues confortables, histoire d’être à l’aise avec ces centimètres supplémentaires.

Robe midi de couleur noir

Deux options semblent alors se dessiner : les robes et la couleur noir. Dans le doute, toujours choisir du noir, c’est une règle d’or qui a fait ses preuves. Le noir, floute et flatte davantage la silhouette. Un peu comme les robes d’ailleurs. Elles ne cassent pas la silhouette donc sont d’office bien plus flatteuses que les jupes lorsque l’on a pris du poids. En plus, en choisissant bien sa robe, elle ne nous rappellera pas que l’on a grossi comme peut le faire un pantalon à chaque mouvement, tout au long de la journée. Pour cela, on privilégie les coupes évasées à partir de la taille. Les longueurs midi pour garder ses cuisses à l’abri sans être tassée dans une robe longue. Et, si les robes peuvent avoir des petites manches courtes, au cas où là aussi il y aurait eu un petit relâchement, ce serait parfait ! En somme, il faut des robes avec un petit côté rétro. Ça tombe bien c’est le style que je préfère.

Leave a Reply