selection-mode-jogging-casual

Le jogging casual

121 vues

L’automne est à peine arrivé que je n’ai qu’une chose à l’esprit : porter une pièce chaude et confortable. Et, lorsque je dis cela, je ne pense ni à un pull, ni un pyjama, mais, pour la première fois à un jogging.

Mais qu’est-ce qui m’arrive ? Ma seule obsession mode du moment, et ce depuis près de 4 semaines, est de me trouver un jogging. Tu a bien lu : un jogging ! Alors je re-pose la question : qu’est-ce qui m’arrive ?

La dernière fois que j’ai acheté un jogging, je devais être au collège. C’était bien avant de découvrir le confort et l’esthétisme des leggings. Et surtout, bien avant d’être suffisamment à l’aise avec mon corps pour en porter en public. Je n’ai jamais aimé les joggings c’est pour ça que je ne les portais qu’un lapse de temps très restreint. Uniquement sur les demi-journée où j’avais cours d’E.P.S. D’ailleurs, je n’ai jamais compris ces gens qui ne portaient que des joggings au quotidien.

Le jogging, un indispensable ?

L’une des raisons qui peuvent expliquer ce changement c’est le fait d’adopter un chien. Je sais que je vais devoir sortir régulièrement au cours de la journée. Je me connais, je ne vais pas me pimper pour chaque promenade. De plus, avant qu’il ne soit parfaitement propre, il va falloir être réactif et avoir quelque chose de simple et rapide à enfiler. Mais aussi quelque chose qui me tienne chaud pour les promenades nocturnes. Une pièce qui me fasse sentir comme dans mon pyjama sans pour autant ressembler à un pyjama. C’est l’évidence même : le jogging est la meilleure option.

L’autre raison qui peut expliquer cette passion soudain pour cette pièce que j’ai longtemps dédaigné c’est l’évolution de l’offre en la matière.

Le jogging nouvelle génération

Les géants du sportswear n’ont plus le monopole du genre. Fini le fameux jogging Adidas ! Fini les couleurs sombres ! Les jogging sont colorés, s’adaptent aux looks casual urbains et parfois ils sont même éco-responsables.

Mon premier coup de cœur à été les ensemble tie and dye de Jeffree Star. En plus de proposer de super rouges à lèvres, la marque a conçu des hoodies hyper canons qu’on n’a pas honte de porter. Dans le même esprit, nous avons l’ensemble tie and dye couleur sauge présenté dans le drop 2 de la marque Cruel Pancake. Je n’ai pas craqué à ce moment là car mon envie d’un jogging n’était pas à son paroxysme mais j’éprouve tout de même une pointe de regret.

Plus récemment, j’ai craqué pour le tracksuit Smoke de Future Self la marque d’Alfie Deyes. Seul bémol : le consommateur ne dispose d’aucune information concernant la composition des produits ou le positionnement de la marque en matière d’éco-responsabilité (tout du moins à l’heure où j’écris ces lignes). Même si le design est extrêmement vendeur, je pense que c’est une faute d’occulter toutes ces données.

Le jogging nouvelle génération a un design parfait, soigné. Mais comme il est bien plus casual que sportswear, il répond aux considérations des consommateurs en terme de transparence, de respect des animaux et de l’environnement.

Le taulier en matière de jogging stylé et responsable

J’ai découvert la marque Pangaia grâce à la styliste et directrice artistique qui tient le blog et le compte Instagram Le Dressing de Leeloo. Coup de cœur absolu pour 5 raisons :

  • Les couleurs

J’adore les couleurs proposées ! Je fonctionne beaucoup avec les couleurs notamment quand je fais du shopping. Un « tic » qui m’évite de farfouiller pendant des heures sur les étalages. Les couleurs des pièces Pangaia sont très intenses et authentiques. C’est même une mode d’achat à part entière puisque sur le site on nous propose de faire son shopping en fonction des coloris. De façon plus prononcée et affirmée que les autres sites marchands qui proposent un filtre couleur.

  • Le logo minimaliste, presqu’imperceptible

Je ne sais pas toi, mais moi, le jogging à rayures blanches Addidas, je ne peux plus me le voir. Et, d’une manière générale, je n’ai jamais fait la course au logo. Au contraire, je trouve qu’un logo trop présent donne un effet cheap, cela manque d’élégance. Selon moi, le logo doit se fondre dans le vêtement et pas prendre le pas sur lui… J’ai développé le sujet de la logomania dans un précédent article. Je t’invite à y jeter un oeil si ça t’intéresse.

  • Des basics, encore et toujours

Je le répète à chaque article mode je pense mais ce dont tu as besoin ce sont des basics. Et, chez Pangaia, des vêtements que tu peux porter en toutes saisons (et vendus comme tels), tu en as à foison.

  • Pangaia est une marque éco-friendly engagée

Elle a notamment l’ambition d’éliminer la dépendance de l’industrie de la mode envers les matières non renouvelables et non biodégradables par le bais d’innovations technologiques. La marque à également lancée une collection à base de plantes et de déchets issus de l’agriculture.

  • La transparence !

Sur chaque fiche article on sait parfaitement ce qu’il en est de l’éco-responsabilité du produit.

Les alternatives abordables

Pangaia c’est, pour moi, le top du top. Cependant, leurs produits ne sont pas toujours abordables. C’est là que l’enseigne Colorful Standard, fait sont apparition. Colorful Standard entretient la même démarche éco-responsable que Pangaia et privilégie les basics, les produits durables qui n’obéissent pas à la saisonnalité. Coton biologique et laine recyclée de vigueur. Les couleurs sont légèrement moins attractives que celles de Pangaia. Néanmoins, j’ai un faible pour toutes les nuances pastels ou poudrées.

Shopping list

Voici ma sélection de pièces parmi toutes les marques que je t’ai citées. Partage ton coup de cœur en commentaire.

close
Inscrit-toi à la newsletter mensuelle !

Au programme : un édito inspiré, les derniers articles publiés, mes coups de coeur mode, beauté, lifestyle et le mantra du moment.

29 ans | Paris | Professionnelle de la food et de la communication | Lifestyle Blogger |
"Today, be the badgass girl you were too lazy to be yesterday"

Laisse un commentaire

Your email address will not be published.