Loading
une-selection-mode-tendance-surchemise

Comment porter la surchemise ?

J’ai fait quelques articles tendance sur le blog. J’ai parlé de la tendance teddy bear, du pantalon palazzo, des claquettes à fourrure… Parfois, c’était juste à titre informatif. D’autres fois, il s’agissait d’un véritable coup de cœur personnel qu’il fallait que j’extériorise. La surchemise appartient définitivement à la seconde catégorie.

La séduisante surchemise

Cela fait plusieurs saisons que la surchemise me fait de l’œil. Elle a commencé par s’infiltrer furtivement dans mon fil d’actu sur Instagram. J’ai tout de suite été intriguée par cette pièce qui attire tout de suite l’œil sans en faire trop pour autant. On dirait une chemise classique sous stéroïde qui a pris du galon et prend alors la place d’une veste. Elle est discrète, élégante, stylée, tout en étant loose, décontract’ et masculine. En plus, elle a l’air si douillette !

Depuis, elle s’est immiscée dans les rayons des magasins de mode, d’abord les hauts de gamme puis les plus accessibles. Maintenant, impossible de passé à côté de cette pièce si particulière à mi-chemin entre le haut et la veste.

Pourquoi craquer pour une surchemise ?

En ce qui me concerne, la surchemise sera inévitablement mon prochain achat mode pour plusieurs raisons :

  • C’est la pièce idéale pour le printemps

Même si cela fait plusieurs mois qu’on l’aperçoit ici et là, je sais que c’est ce printemps qu’elle va exploser aux yeux de tous. Au printemps, comme en automne, on aime être couvert mais pas trop. La surchemise (comme le blazer dont je te parlais il y a quelques temps) me semble être le compromis idéal entre le gros manteau d’hiver et le petit châle estival.

  • Elle a du style

C’est le genre de pièce qui a du caractère, attire l’œil et donne un petit truc en plus à n’importe quel look. Comme le style, ça ne se démode pas, aucune chance d’avoir un jour honte de sortir en surchemise même quand l’effet de mode aura disparu.

Comment porter la surchemise ?

Plus je médite sur la mode et rencontre des gens par hasard, plus je me rends compte que le style ne se construit pas en achetant les dernières pièces à la mode. Oui, je te parle de la surchemise comme d’une pièce stylée, de la toute dernière tendance à la mode à adopter pour ensuite te dire qu’acheter des pièces tendances ne te rend pas stylé pour autant. La nana est schizo. Mais attends, je t’explique. En y réfléchissant, ce qui rend les nanas stylées au abord des défilés des fashion weeks, ce n’est pas tant ce qu’elles portent mais comment elles le portent et surtout, comment elles l’accessoirisent.

https://www.instagram.com/p/B7rNm_7hQpi/?utm_source=ig_web_copy_link

Certes, la surchemise a un immense potentiel à l’origine mais encore faut-il lui donner les moyens de briller. Aussi, on ne la porte pas boutonnée jusqu’au cou mais détachée, comme une veste. On évite le total look loose avec des sneakers ou un jean large bleu clair. On préfère les slim et on se tourne plutôt vers des bottes ou une paire de talons. Et, si jamais on a en sa possession un joli petit sac à main, comme un de ceux qui faisaient partie de ma dernière sélection, on n’hésite pas à le dégainer. C’est le clou du spectacle.

Sélection mode

Cela fait plusieurs semaines que la surchemise me trotte dans la tête. Mais je l’avoue, je n’en ai pas encore fait l’acquisition. Néanmoins, certaines pièces de cette sélection me font grandement hésiter…

Leave a Reply