image-une-article-look-hesitation

L’hésitation, la meilleure personal shopper

122 vues

Je suis Madame Hésitation. Lorsqu’il s’agit de faire un achat, je pèse le pour et le contre pendant plusieurs jours. Parfois même, le temps que je me décide, l’affaire me passe sous le nez. On pourrait aussi m’appeler Madame Radine mais Madame Hésitation, c’est plus flatteur.

La parfaite robe t-shirt

C’est ce qu’il s’est passé avec la Robe Will de Sézane. Elle m’a tapé dans l’oeil il y a près d’une année. Je l’ai mise dans toutes mes wishlists car, regarde-la ! Elle est parfaite ! Ni trop longue, ni trop courte. Une coupe décontractée mais pas trop. Une belle matière et une couleur qui change du camaieu de noir de mon dressing sans pour autant faire carnaval.

La robe Will est à mettre dans la catégorie des basics. Elle fait partie de ces pièces intemporelles que l’on porte en toutes saisons, en toutes circonstances, pendant des années. Cette robe façon chemise oversize répond parfaitement à mon envie d’avoir un dressing plus épuré et plus responsable.

Merci Théo pour les photos 😉

Je poursuis tant bien que mal la “bonne résolution” prise en début d’année malgré deux écarts notables : le pull Reiko et le manteau d’hiver Tara Jarmon. Pour ma défense, l’une de ces marques n’était pas encore répertoriée lorsque j’ai fait mes achats et la note de l’autre a drastiquement chutée depuis. J’en était presque déçue de moi lorsque je l’ai découvert. Puis, en visionnant une des vidéos de la chaîne Youtube Iznowgood, j’ai entendu une phrase qui a résonnée dans ma tête.

“Avoir un dressing responsable, c’est d’abord consommer moins”

Reculer pour mieux sauter

J’avoue que je ne me souviens ni du titre de la vidéo, ni de la phrase exacte. C’est cette idée que la base du changement vers la mode éthique et éco-responsable c’est d’abord de réguler sa consommation. Si on part de ce postulat, je n’ai ni à être déçue, ni à avoir honte. Jusqu’ici j’ai très peu acheté de prêt-à-porter (ou autre) en 2021. Ceci, sans que les confinements y soient pour quelque chose. J’ai très peu acheté car lorsque je vois un pièce qui me plaît, j’hésite. Je ferme la page web, je prends du recul, je me pose des questions. Est-ce que je l’aime vraiment ? Vais-je pouvoir et vouloir la porter ? A quelle occasion pourrais-je la mettre ? Ai-je déjà quelque chose de semblable dans mon placard ? Est-ce que j’en ai vraiment besoin ? …

Toute cette hésitation me joue parfois des tours. Mais, la plupart du temps, elle m’aide à me canaliser et à réguler ma consommation. Grâce à elle, j’échappe à la frénésie de la fièvre acheteuse et j’arrive à me concentrer sur ce qui compte, sur ce qui est utile, sur l’essentiel.

Être Madame Hésitation ça peut avoir du bon. Après des mois à fantasmer sur la robe Will de Sézane (marque très bien notée sur Clear Fashion), j’ai fini par l’acheter lors des Archives à un prix bien plus bas que lors de sa sortie. Alors, Madame Hésitation, Madame Radine ou Madame Flair ?

Photos by Théo Wurmser

29 ans | Paris | Professionnelle de la food et de la communication | Lifestyle Blogger |
"Today, be the badgass girl you were too lazy to be yesterday"

Laisse un commentaire

Your email address will not be published.