robe-théa-belle-challenge

La belle et challengeuse robe Théa

16 vues

Summer mood toujours activé avec la robe estivale Théa de la marque Orta.

La robe Théa est un coup de coeur qui annonce le début d’une grande histoire avec Orta. C’est également un challenge qui montre mon évolution et affirme mes intentions de ne rien laisser en suspens et de ne pas me laisser brider par la peur. Explications.

Le début d’une love story

J’avais déjà entendu parler de la marque Orta mais les contact points étaient restés très limités. Rien ne m’avait poussée à aller plus loin. Du moins pas jusqu’à cette vidéo de YouMakeFashion qui met en avant l’avancée majeure dans l’industrie de la mode dont Orta est l’auteur : une viscose clean 100% made in Europe.

Style, engagement et customer care

Je t’ai déjà fait part de mes tracas au sujet de l’écologie dans la mode. Tu sais à quel point ça me tient à cœur de mieux consommer. Alors une info pareille ne pouvait pas me laisser de marbre. Cette annonce sur la viscose éco-responsable made in Europe m’a donné envie de suivre la marque, de m’intéresser à ses produits. Mais c’est la sublime collab Milkywaysblueeyes (là encore, une belle découverte) qui m’a poussé à l’achat.

Le processus d’achat, la livraison, l’unboxing, la qualité des pièces… tout a été si parfait que je sais que je vais devenir une fidèle cliente. D’ailleurs, à l’heure où j’écris ces lignes, j’attends déjà ma seconde commande.

Attends-toi à voir moins de Sézane et plus d’Orta sur le blog !

robe-ete-orta-look-paris
Merci Fiammetta pour les photos <3
robe-longue-noire-ecoresponsable-orta-1

Coup de foudre pour la robe Théa

La robe Théa est exactement le modèle dont j’avais besoin cette été à bien des égards. Moi qui n’ai juré que par le court pendant des années, désormais je souhaite du long ou du midi. D’une part, parce que j’ai pris du poids. D’autre part, parce que je trouve que le long mêle élégance et nonchalance. Il me fallait aussi une couleur simple, facile à porter encore et encore.

La robe Théa coche toutes les cases du basic à avoir :

  • Sa couleur et sa longueur sont intemporelles

En automne-hiver je me vois parfaitement la porter avec une veste en denim ou en cuir vegan. L’assortir à sa petite ceinture, un collant, une écharpe et une jolie paire de bottines.

french-blogger-look-robe-longue
  • La matière est incroyablement douce et résistante

Quand je commande sur Internet, ce qui me fait le plus peur c’est de me faire blouser par les photos. En voyant un produit, on a souvent l’impression que la matière est exceptionnelle. Et, en ouvrant son colis, on tombe sur une mousseline à la qualité douteuse, toute rêche. Ici, pas de tromperie. Elle à l’air douce sur les photos. Je peux t’assurer qu’elle l’est en vrai.

Elle est aussi hyper résistante cf. une petite altercation avec mon chien à l’ouverture du colis. Vraisemblablement il était énervé que je n’ai rien acheté pour lui chez Orta.

robe-longue-théa-orta-summer-dress-paris
  • La coupe est parfaite

Elle ne traine pas par terre. Les bretelles ne tombent pas. On en voit pas plus que je ne le voudrais ou presque. Faut avouer qu’elle est un chouias transparente.

La robe Théa fut l’allié parfait de cet été caniculaire. Le style, la coupe, la légèreté, la douceur, tout m’a conquis. Si bien que j’en oublie ce petit soucis de transparence. Je vais profiter du mois de septembre pour la porter telle quelle avant de la switcher en mode hiver. Mais, si j’aime tant cette robe c’est parce qu’elle ma mise au défi. Elle m’a permis de tester les bonnes résolutions prises dans mon article Summer Boost.

robe-longue-noire-ecoresponsable-orta-back

Porter ou ne pas porter la robe Théa

Maintenant que je t’ai bien chanté les louanges de la robe Théa, il est temps de te révéler que cet article aurait pu ne jamais voir le jour. J’aurais pu ne pas la porter de l’été. J’aurais pu ne jamais poster les photos de moi dans cette robe.

XL mon nouveau M

Comme mentionné subtilement un peu plus haut, j’ai pris du poids. Je n’ai plus la shape de mes 25 ans. Et si, au quotidien, ça me dérange sans me déranger, la robe Théa m’a un peu piqué. Déjà j’ai du l’acheter en XL. Par sécurité, je me suis fiée à l’outil “quelle est ma taille ?” proposé par le site Orta. Passer du M au XL, sur le coup, ça pique un peu. Puis l’essayage en remet une couche. Puisque je me rends compte que le XL me va parfaitement.

robe-longue-noire-ecoresponsable-orta-4

Bourrelets et cellulite à découverts

La taille est parfaite, tant mieux ! Le plus compliqué est à venir. Lors du shooting, j’ai été frappée de plein fouet par ces bourrelets qui ont fait leur apparition au niveau de mon dos. Ces bras qui ne sont plus aussi fins. Ou encore, cette cellulite costale que l’on aperçoit de profil. Je ne sais pas si ça se dit, mais je trouve que ça sonne bien. Le seul point positif dans tout ça c’est que le décolleté est plutôt sympa pour une fois (#teampetitepoitrine).

robe-théa-complexes-corps-photos
Voilà un aperçu des nombreuses photos en question
thea-robe-summer-back
Tout est une histoire d’angles et de poses

Ne pas attendre que les planètes soient alignées

Si tu lis c’est lignes aujourd’hui, tu te doutes bien que je ne suis pas restée là-dessus. Il y a déjà trop de photos non publiées parce que je ne me trouvais pas assez jolie. Je n’ai pas non plus attendu que mes efforts en termes de sport et d’alimentation aient (visiblement) portés leurs fruits. Parce que je le répète : fini de laisser les choses en suspens ou de rester inactif parce qu’on a peur, qu’on est mal à l’aise. On ne progresse pas en restant dans sa zone de confort.

summer-in-paris-smooth-black-dress

Everyone’s gonna die and no one gonna remember you.

So… F*ck it !

robe-longue-noire-ecoresponsable-orta-3

Un pas de plus dans la bonne direction grâce à la robe Théa

La robe Théa, mine de rien, a challengé mes prises de positions. Quelques années en arrière, j’aurais attendu de meilleures conditions. J’aurais remis tout ça à plus tard en sachant que les meilleures conditions ne se présenteraient peut-être pas. Je pense même qu’une fois les photos prises, je me serais cachée sous une veste. Mais je n’ai rien fait de tout cela. J’y ai songé un court instant et, très vite, ça m’est passé. J’ai décidé d’aller au bout de mon idée et de me foutre complètement du qu’en dira-t-on.

Comme quoi, la robe Théa n’est pas juste LA robe de mon été 2022. C’est également un moyen de consolider la direction de vie que j’ai prise.

robe-thea-longue-noire-orta-eco-été-1
Look-robe-thea-sac-polène-mini1-vert-1
Sac Polène n°14 Mini Vert
robe-longue-noire-ecoresponsable-orta-2
Look-robe-thea-sac-polène-mini1-vert-2

29 ans | Paris | Professionnelle de la food et de la communication | Lifestyle Blogger |
"Today, be the badgass girl you were too lazy to be yesterday"

Laisse un commentaire

Your email address will not be published.